L'art de la mode

L'art de la mode

...

Pour retourner au Fanzine L'ARTOCRATE

Mode et Musique

ModePosted by Artocrate Wed, June 03, 2015 08:53:07
Coucou mes petits chats!


Quel mois de mai merveilleux! Perso, je suis noir comme du charbon, à croire que je ne bosse jamais !
Juin ah Juin give me the beat! La musique rythme votre vie mais constitue aussi un fabuleux outil marketing !! Et croyez-moi le monde de la mode l’a bien compris !!!



Nous ne nous en rendons pas forcement compte mais la musique occupe un place importante dans le milieu de la mode.
Généralement elle vient en alliée rythmer et sublimer les créations de nos chers designers !! Tantôt rapide pour envoyer un nombre inconsidérable de looks, tantôt plus douce pour sublimer les créations les plus travaillées.

En effet, le choix d’une musique de défilé est souvent le plus compliqué pour un créateur, jamais choisie au hasard elle se place en chef d’orchestre. La musique de défilé a elle aussi évolué avec le temps. Beaucoup de créateurs ont mis de côté les morceaux classiques ou les balades romantiques. Avec une montée en puissance du ready to wear bien plus rentable que la haute couture, la musique se réinvente et dévoile une facette plus minimaliste venant assoir la cassure des codes si chère à la mode en ce moment.
Ainsi, il ne serait pas hors norme de voir défilé des robes haute coutures des ateliers Versace sur une accumulation de bruits diverses, le tout lié par une musique plus rythmée. C’est assez surprenant mais finalement l’ensemble reste très agréable et en accord avec la nouvelle ère.
https://www.youtube.com/watch?v=b73FCC3kJ7E défilé versace

Mais la musique occupe aussi notre fashion quotidien. Les marques aujourd’hui sont en quête d’une identité propre aux yeux de tous. Et pour toucher une plus grande population, la musique est l’un des meilleurs moyens. Prenons un exemple concret.

L’enseigne KIABI comme vous avez pu vous en rendre compte a complètement ré-axé sa communication avec l’apparition de créatures bizarres qui ont suscité un véritable buzz sur les réseaux sociaux. Le but de l’enseigne étant de s’imposer comme une enseigne proche de ses clients faisant parti intégrante des familles !
Et la partie majeure de cette nouvelle phase de communication est passé par la musique entrainante et aux trois notes très récurrentes que tout le monde reconnait à présent https://www.youtube.com/watch?v=1nyt7XK3Z7c. Grace à cette nouvelle empreinte musicale Kiabi a su toucher les grands comme les petits à en voir les commentaires sur Facebook.



Un grand nombre de clientes y on postés des commentaires du type « aujourd’hui dès que mon fils entend votre musique il crie KIABI ».
Bref le résultat fut fort concluant car l’année dernière l’enseigne est venue se positionner en leader français du textile.

Faire la différence dans une société individualiste comme la nôtre est devenue primordiale !!! L’identité d’une marque passe avant tout par les produits mais aussi par tout ce qui gravite autour. Le choix des points de ventes, de la distribution mais aussi par l’ambiance générale lorsque nous poussons la porte d’une boutique et la musique, pour le coup, constitue un allié de taille afin de favoriser l’achat.

Ce n’est pas Abercrombie qui dira le contraire, ce plaçant comme l'une des marques fard dans le domaine du marketing sensoriel. Lumière tamisée, parfum d’ambiance, mannequins torse nu et musique électro à fond les ballons.Autant d’atouts qui ont su importer à travers le monde la Miami touch pour le plus grand plaisir de la jeune génération qui ne se souciait pas de payer un quelconque polo 95 euros.



Les playlists musicales des magasins sont très élaborées et bien pensées. Généralement les piques de fréquentations journaliers sont rythmées par des sons actuels et entrainants tandis que les ouvertures et les clôtures de magasins sont rythmées par des sons plus doux ou plus lounge.

Bref, vous l’aurez compris, mode et musique ne peuvent se dissocier, sans la musique les défilés n’auraient pas les même impacts et les créateurs ne pourraient parfaire leurs performances artistiques. Les grandes enseignes ne pourraient tirer leur épingle du jeu et se construire une véritable identité. L’industrie de la musique évolue au même titre que la mode et les points de ventes constituent de véritables atouts quant à la promotion de jeune artistes.

Des géants du textile ont déjà exploité ce filon jusqu’au bout en s’associant avec des maisons de disque pour faire découvrir en avant-première et en exclu des titres des nouveaux albums d’artistes dans leurs points de ventes. Ainsi la mode et la musique sont deux amis qui se rendent de bien beaux services !!!!

Je vous aime NONO ET EMY ;)))



Des bisous J Ford

Coming-Out

ModePosted by Artocrate Tue, May 12, 2015 19:59:32
COMING-OUT!!!!

Coucou mes petits chats j’espère que vous allez bien et que je ne vous ai pas trop manqué!!! Quelle question bien sûr que si (bouh l’orgueilleuse!!).
Comme vous l’avez sûrement compris cette année encore nous avons toutes et tous chez l’Artocrate, couvert le festival IN &OUT, rencontre LGBT autour de la cinématographie gay et lesbien.

Pour cette 7ème édition, le thème était le « coming-out » (pour piqûre de rappel). Et qui dit coming-out induit forcément la phrase type que Brigitte balancera à votre mère le jour de la sortie du placard: « ben chérie en même temps tout le monde s’en doutait, ton fils était le seul à vouloir se déguiser en Blanche Neige le jour de carnaval ». (Si je vous dis cela c’est que c’était mon cas !!!)
Un coming-out est toujours très difficile à faire!! Ceci-dit il y a toujours des signaux qui mettent la puce à l'oreille.

Dans une société où les familles imposent aux enfants le genre mâle et femelle à travers les jouets, si fiston passe plus de temps à jouer à habiller les Barbie que fifille, il y a peu de chance que ce soit pour son adoration de la femme.

Perso moi a quinze ans j’expliquais déjà à ma petite sœur quels étaient les fondamentaux de la mode pour éviter le fashion faux pas!!!
Et quoi de mieux qu’une Barbie pour illustrer le tout. C’était donc moi qui choisissais les Barbies de ma sœur, je me souviens encore chez le marchand de jouets :
« Non pas celle-là elle est trop vulgaire, elle bien trop chichi ponpon ».
Ce qui aboutissait à chaque fois à la fabuleuse phrase de ma mère
« Mais laisse choisir ta sœur enfin les Barbies ce n’est pas pour les mecs !! »
Ce à quoi je répondais
« ouais mais elle n’a pas de goût ».
Exaspérée ma mère choisissait la vulgaire juste pour m’emmerder !! Pfff...

Fort de constater qu’il est difficile parfois d’avouer ses préférences de peur de finir comme COCO Chanel a son adolescence, c’est-à-dire sans parents avec une seul valise à la main, certains garçons utilisent tous les stratagèmes pour faire comprendre leur homosexualité sans avoir à le dire de vive voix. Et la mode est l’un des outils les plus radicaux.

Un jeune gay ou une jeune lesbienne, en quête de lui / d'elle-même, peut s'identifier aux appellations communautaire, tel que le queer, la folle ou la butch,.
En effet, si peu à peu votre fils acquière des pièces archi-mode mais uniquement dans la gamme féminine, ou inversement votre fille possède plus de baggy et de tee-shirt que votre fils, le message peut être interprété comme ceci.

Il faut dire que ce genre de looks over slims aux touches girly pour les garçons (photo1 tirée du site www.dallasvoice.com)

et over large aux touches masculines pour les filles (photo2 tirée du site www.autostraddle.com)

provoque le plus souvent un sentiment de malaise chez les parents.
Ça nous l’avons bien compris c’est pour cela que l’accentuons encore plus lors des repas de famille, car généralement tout le monde comprend le message, seul les parents s’obstinent à le nier!!

Ainsi viens la deuxième phase du fashion coming-out, la phase capillaire!!!

Souvent les filles optent sans grande surprise pour une coupe type brosse histoire d’envoyer les pieds. Encore une fois ce n’est pas parce que celle-ci est fan de Nathalie Portman, c’est juste qu’elle aimerait bien se la manger !!!
(photo3 tirée du site www.fearlessinbeijing.blog.lemonde.fr)

Quant aux garçons, c’est tout aussi radical, en number one la fameuse couleur blonde peroxydé car c’est ce qu’il y a de plus cliché et de plus interpellant, sans nul doute votre fils vous dit là : « hé oh je suis fan de Steevy !!! »
(Photo4 tirée du site www.printerest.com).

La troisième étape si vous n’avez toujours pas saisi le message reste les mots, mais là il vous sera très difficile de revenir en arrière ou de vous le cacher car ils raisonneront en vous comme le dernier tube de Kenji: Gitano!!

Bon, vous l'aurez-compris cet article allimente un peu les préjugés, tous les jeunes gays ne se transforment pas en folles et toutes les jeunes lesbiennes ne deviennent pas des butchs. Mais si vous ne restez pas à l'écoute de votre enfant, et que vous ne tentez pas de le comprendre, il risque fort d'en souffrir et là, la mode ne pourra rien y faire.
Bref, il existe donc une mode aussi pour le coming-out, certains l'utilisent d'autre pas et ça ne veut pas dire qu'il sont à côté de la plaque.

En parfaite continuité avec la chronique précédente, il est difficile de nier que la mode constitue un allié de taille lorsque nous devons nous exprimer de manière induite. J’ajouterais même à la formule PNL: 20% de non verbale et 80%
de verbale, bien 20% de vestimentaire.
Car même si nous prêtons peu d’attention parfois à notre tenue, ce qui en émane ne trompe jamais.
Exemple simple lorsque vous êtes habillé comme un sac cela traduit à 100% des cas un malaise ou un certain mal être. Alors ne niez pas l’évidence face à ce que vous voyez et passez directement au 80% de verbale cela évitera parfois les conflits et soulagera incontestablement les consciences!!

Photo5 tirée du site www.fromriotoparis.com

Des bisous JFord.

Les Fashioniques: Les politiques et le style

ModePosted by Artocrate Thu, April 02, 2015 20:01:32
Coucou mes petits chéris j’espère que vous allez bien!

Avril ne te découvre pas d’un fil!
Merveilleux dicton qui est bien vrai même si déjà fin mars on annonce 28 degrés. Vous l’aurez compris, simple dicton météorologique.
Je préfèrerai plutôt dire «Avril montre nous ton style»!

Comme vous le savez, le style reflète notre personnalité, nos émotions, notre humeur et peut être aussi un atout de séduction.
Mesdames, sans nul doute vous avez été les premières à le comprendre, les messieurs un peu plus tard et les acteurs de la vie politique bien après! Il est vrai que nous nous focalisons peu sur ces métamorphoses stylistiques, mais elles jouent un rôle primordial dans l’opération séduction qui les mènera à leur fin dans le meilleur des cas.
Ce n’est pas Kerry Washington de la série Scandales qui me contredira.
Vous l’avez compris, en pleine période électorale, je me suis amusé à décrypter pour vous ces changements de look des politiciens, qui ont souvent porté leurs fruits.
A bat l’image cul serré et bonjour la modernité pour mieux nous manipuler!

Allez! Un peu de concret pour comprendre le phénomène. En 2007 Nicolas Sarkozy remporte avec 53.06% des suffrages la présidence de la France, tout le monde se souvient de son slogan bien rodé «Ensemble tout devient possible». Ce qui est sûr c’est qu’avec le look de ses débuts rien ne l'était!

Photo tirée du site cigalemistralavande.centerblog.net


Si on analyse attentivement la première photo
nous constatons que la tenue ne fonctionne pas!
Le mix match c’est bien mais seulement sur les caltwalk et seulement quand c’est Hedi Slimane qui l’élabore pour St Laurent!
Le mélange d’imprimés lance trop d’informations, il perd le visuel, yeux dans les yeux de son public, qui ne se concentre que sur cette association farfelue de mauvais goût!
Ensuite le costume gris n’est pas approprié, le gris n’est pas une couleur franche à mi-chemin entre le noir et le blanc, elle traduit souvent la tristesse et la solitude.
Bref rien de bien conquérant!

Sur la seconde image le changement est flagrant on opte pour un look plus sobre néanmoins sophistiqué.
Le noir vient assoir son image de force en marquant encore plus ses épaules et renforce sa position. Il n’est pas gris, il sait donc ce qu’il veut.
La touche de bleu vient renforcer cette idée quand on sait que le bleu induit sérénité et vérité, il défend ses idées et il y croit! Le teint légèrement halé reflète la bonne mine et la bonne santé!

Ainsi par tout ces changements presque insignifiants, Nicolas Sarkozy a su convaincre les français par incrustation d'image subliminale, celle de la force, du changement et de la modernité.



C’est cette même année que tout le monde découvrait une Ségolène Royal changée et conquérante après le long chemin qu’elle a traversé pour en arriver là. Il était sûr qu’elle n’allait pas lâcher le morceau si facilement!

Photo tirée du site tendancedesantipodes.blogspot.com



Je pense que le constat parle de lui-même. On passe de Bree Van de Kamp saison 1 à celle de la saison 8.
Déjà, premier constat, les lunettes ont disparu!
Bon point car souvent les montures de lunettes créent un obstacle pour les interlocuteurs. Et puis le tailleur complet c’est So 2008!
Il est jouable si on le dépareille pour le rendre plus actuel ou en jouant sur les coupes mais l’over size de haut en bas: no way!
Ensuite, les teintes poussiéreuses telles que le sable ont une connotation positive car associées à la terre, elles évoquent la douceur, rassurent et reflètent le côté maternel. Vous l’aurez comprit, on passe de la catho coincé, à la féministe active qui se bat pour l'avenir, sous-entendu nous les jeunes et cela aurait bien fonctionné s'ils avaient pu oublier son dégout prononcé pour les mangas et le club Dorothée.


Son ex-mari en a fait de même pour sa candidature à la présidence.

Photo tiré du site www.linternaute.com



Parfois il suffit de peu! Juste un peu de sport et un bon régime pour renvoyer une nouvelle image de soi. Ici François Hollande vient balayer son image de bibendum qui aime la bonne bouffe et le bon vin... Bref l’homme politique trop décontracté voir peu crédible.
Son amincissement vient durcir ses traits pour renforcer l’image d’un homme fort et accompli! Cette quasi mauvaise mine venait se joindre à celle des français qui jour après jour affrontaient la crise, jouant la carte de la proximité.
Une fois de plus cela a fonctionné!


Une, qui par contre a du adoucir son visage pour changer l’image de son parti politique c’est bien Marine Le Pen. La transformation est flagrante.

Photos tirée du sitewww.brain-magazine.fr et la seconde du communiqué de presse du FN





Sur la première photo, visage marqué, sourire carnassier, elle n’est pas maquillée et pas coiffée. Elle est complètement négligée et parait donc peu investie.
On ne se le cachera pas, elle aspire à la dureté et ne se met pas en valeur. Normal, elle vivait dans l’ombre son papa! Je ne parlerai pas de la nature quelconque de son top.
Sur la seconde photo, elle est largement mise à son avantage portant la couleur bleu marine, pour assoir son slogan « la France bleu Marine ».
Elle parait être une nouvelle femme comme marquant un nouveau début.
Elle est simplement en phase avec son parti qui cherche à séduire le peuple français. Une nouvelle femme pour un nouveau parti plus dynamique moins grossier et plus doux.
Ses yeux sont mis en avant et son regard fort pour nous interpeler.
La tenue est sobre une chemise pour ne pas laisser de côté l’image d’une femme proche du peuple.
Son message est claire. Pas de chichi. De l’action, mais en douceur, pas comme papa! Une opération séduction qui fonctionne d’année en année à en croire les sondages.

Ainsi, la Mode et l’esthétique ont toujours leurs mots à dire!
Elles constituent un allié de choc pour capter, convaincre et séduire et cela sans force. Tout en douceur. Depuis que les politiques en usent, il est même possible de les classer parmi les outils forts de PNL (programmation neurolinguistique). Nous avons toutes et tous un sens critique et nous faisons aussi une analyse des gens au premier coup d’œil. N’oubliez donc pas que l’apparence est importante mais que la superficialité et l’orgueil rend amer. Point trop n’en faut!

Ce n’est pas Rachida Dati qui me contredira. Cela lui aura valu les foudres de ses camarades et des français quand elle changea trois fois de tenues (et pas de chez Kiabi) alors qu’il était demandé aux ministres de rouler à vélo pour faire des économies!

Je vous laisse donc méditer là-dessus, des bisous.

A très vite

J.Ford







Questionne-et-vous?

ModePosted by Artocrate Thu, February 05, 2015 11:17:36

???????????????????????????????????

Sommes-nous libre de nous habiller comme nous le voulons?
Avons-nous le choix ou pas de suivre les idéologies mode actuelles?
Qui a dit que la femme devait peser 40 kilos, mesurer 1m90 et avoir une taille 34?
Les créateurs comme Azzedine Alaïa n’avaient-ils pas raison quand ils disaient:" La femme qu’elle fasse 110 kilos ou 40 kilos elle se doit d’être belles dans ses vêtement, il en est de notre devoir."?

Pourquoi personne ne les a soutenu quand ils ont fait faillite?
Pourquoi certaines marques s’arrêtent au 40?
Devons-nous succomber aux charmes des troubles du comportement alimentaire pour pouvoir nous habiller?

L’apparition de grands groupes est-il bon pour la créativité et la façon de penser? Les créateur sont-ils aussi libre de penser qu’auparavant?
Créent-ils vraiment ou rendent-ils des comptes systématiquement?
La rentabilité est-il l’enjeu le plus important avant celui de véhiculer une idée? Pensent-ils à la femme ou l’homme en créant, ou simplement aux nombres de zéro qu’il y aura sur leurs prochaines paies?
Ont-ils peur de créer?


Faut-il se fier à l’image et l’idée que les grands groupes nous martèlent ou pouvons-nous nous faire confiance?
Devons-nous systématiquement épier les personnes qui nous entourent?
Devons systématiquement emmètre un jugement sur ce qui est différent ? Avons-nous peur de nous démarquer?
Sommes-nous encore capable de juger se qui est vraiment bon pour nous ? Sommes-nous capable de juger ce qui est beau?
Pourquoi user de la communication pour aboutir à une réussite?
La réussite n’est-elle pas le fruit de la créativité et de l’innovation?
L’innovation technologique ne nous a-t-elle pas conduits à l’individualisme? L’individualisme n’est-il pas contraire à la valeur de la France Liberté égalité FRATERNITÉ?

Les valeurs ne sont-elles pas enfouies sous la société de consommation?
La société de consommation ne nous pousse-t-elle pas à devenir banal?
La banalisation des personnes ne cultive-t-elle pas la ressemblance? Sommes-nous des moutons?
Cultiver la différence n’est-il pas le fondement de la Mode?
Ne sommes-nous pas devenu consommateurs d’une marque plutôt que d’une pièce?

Sommes-nous capables de donner un prix sur une pièce par un simple coup d’œil? Sommes-nous intéressés finalement par ce que nous achetons?
Les prix pratiqués justifient-ils les pièces que nous achetons?
Les grands groupes ne profitent-t-ils pas de notre ignorance pour gonfler les marges?

Notre ignorance n’est-il pas un frein à la liberté de créer?
La liberté de créer n’est-elle pas devenue une simple utopie?
Finalement notre monde libre n’est-il pas une utopie?
Cette utopie n’est-elle pas le fruit de l’homme?
L’homme a-t-il de l’humour?
N’aimons-nous pas sans cesse nous moquer des autres?
Sommes-nous hypocrite?
Devons-nous systématiquement tout manigancer par derrière ou être libre de penser à haute voix?
Sommes-nous libre?
Pourquoi toutes ces questions?


Je ne sais pas.
Mais tout ce que je sais c'est que je suis comme vous.
Je suis comme eux!

JE SUIS CHARLIE…





Le Geek c'est chic!

ModePosted by Artocrate Thu, January 08, 2015 13:28:55
1ère chronique de 2015 !!!!!

Coucou mes petits chats j’espère que vous avez passé de bonnes fêtes!!!! Je vous souhaite à toutes et tous une merveilleuse année 2015 aussi riche et trépidante que 2014. Pour ma part cette année sera une fois de plus placée sous le signe de la mode!!! Je réitère mon contrat comme chroniqueur mode avec le plus grand plaisir!!
Et pour débuter cette nouvelle année je le crie haut et fort: Le GEEK c’est chic … !
En ce mois placé sous le signe du geek art il est évident que le premier mot qui me vient en tête est ringard!!

Hors des sentiers battus de la mode à la périphérie quasi souterraine des tendances, le geek a très longtemps été pointé du doigt voir même complètement snobé.
Tee-shirt XXXXXXXL noir de préférence au floquage de son jeu préféré imprégner d’une odeur corporelle forte, jean destroy dix ans d’âge, coupe de cheveux cosmique (même le pire coiffeur ne saurait la reproduire), barbe de cent ans et traces de nicotine sur le doigt et le bord de bouche...
Bref, l’homme des cavernes 2.0 tels étaient les images qui hantaient mon esprit. Mais c’est à pied joint et avec vous que je vais plonger dans ce monde hors temps, mais qui pourtant nous fascine tous!!!

Aller un point culture s’impose.
Le mot geek vient de l’argot américain qui désigne de manière péjorative une personne bizarre perçue comme trop intellectuelle.
On prend donc son stabilo et on surligne bizarre!!
Par la suite le terme a acquis une meilleure connotation et une dimension communautaire avec le succès des gadgets de hautes technologies.
On surligne succès et communautaire.
Avec la banalisation de la nouvelle technologie ce phénomène a envahi la toile et les projecteurs se sont focalisés sur les geeks!!!

C’est avec force et en respectant les valeurs de l’avant-gardisme « bizarre », « communauté », « succès » que le geek devient la muse de la sphère mode!!!

Attention! Etre à la mode geek ce n’est pas porter une chemise avec une paire de bretelles et des lunettes oversize!!!
Ne mélangeons pas les torchons et les serviettes!!! Pour moi le créateur incontestable mettant le plus en avant cette tendance est bel est bien Jeremy Scott



directeur artistique de Moschino. L’utilisation des choses banales qui nous entourent est sa spécialité.

Dans le monde de la mode Jeremy Scott est un peu le geek de tous les jours, il va souvent au-delà des limites et ses créations sont toutes aussi folles les unes que les autres!!
Bizarre, succès et communauté sont trois étiquettes qui lui collent parfaitement à la peau. De Mc Do en passant par Bob l’éponge



ou encore Barbie comme cette année, chacune de ses collections transpirent l’art au sens très large.
Bien plus belles derrières une vitrine ou en déco que portées, Jeremy Scott a apporté à la mode une nouvelle forme d’art.
Non pas celui à travers le travail engagé sur une pièce comme Chanel ou Dior mais celui à travers un visuel, inspiré d’un mode vie, d’un moment.
Très souvent, il transforme les caltwalks et notre dressing en une véritable aire de jeux à chaque saison!!! Et cela fonctionne!!!
Sans s’en rendre compte Jeremy Scott a créé sa propre communauté fashion, imprégnée du mode de vie geek (bizarre, succès, communauté). Elle est très facilement identifiable par son originalité et l’envie de ne pas être comme les autres (sans oublier bien sûr la coque pour iPhone cornet de frite Moschino),



repoussant ces fashionaddicts au delà des dictats mode pour plus de créativité!!! Ils sont d’ailleurs aujourd’hui considérés comme de véritables génies du ready to wear !! (1)

Ainsi petit à petit le geek a réussi son ascension sociale. Considéré comme nolife, il est désormais belle est bien au cœur de notre vie quotidienne.
Les grands groupes comme KIABI ou Célio n’ont pas hésité à mettre largement ce phénomène en avant en proposant chaque années des tee-shirts Call of Duty, Diablo III, Star wars, Marvel, DC Comics… qui au début nous faisaient doucement rire mais qui aujourd’hui sont de véritables best-sellers, allant même jusqu’à élaborer un pyjama interactif pour enfant!!!
Quand aux hautes sphères de la mode, l’arrivée et le succès de designers comme Jeremy Scott ont poussé les maisons doyennes à plus de créativité et d’inventivité à travers les coupes, les matières, les imprimés pour ne pas être larguées ou même pire, devenir ringardes!!!

En bref le geek a chamboulé le monde de la mode au même titre qu’il a chamboulé la société. Endormi depuis des années il a su redynamiser et consolider le noyau de la sphère mode!!! Alors oui le geek appartient à une communauté, oui il est bizarre mais c’est belle est bien là que se trouve la recette du succès!!!!

(1) Tenue de tous les jours, en bref du prêt à porter!!!

Humour No-ART ou simple réalité …

ModePosted by Artocrate Thu, December 04, 2014 23:39:25
Coucou mes petits chéris! Cette semaine est placée sous un thème quelque peu glacial, annonçant avec fracas l’arrivée de notre cher hiver. Avec ce temps merdique - me diriez- vous - il est claire que j’ai amplement eu le temps de réfléchir à un sujet de chronique…

En premier lieu pour coller au thème du fanzine, je voulais évoquer ces designers qui année après année avaient fait de leurs créations de véritables œuvres d’art. Aussi interpellants que marquants, Jeremy Scott ou encore de Castelbajac, ont su jouer de la différence sans relâche afin d’assoir leur titre au sein de la grande sphère mode; passant du statut de créateur alambiqué à celui de véritable génie.
Considérées comme de véritables blagues, leurs créations sont aujourd’hui les plus adulées.

Mais samedi dernier un ami m’a posté un article sur Facebook qui fait froid dans le dos!!! Issu du blog de Christophe Claudel, le constat qu’il fait de la communauté gay est alarmant, mais tellement vrai!!! «La chute de l’empire-Les gays… suiveurs de tendance».

https://christopheclaudelblog.wordpress.com/2014/11/26/la-chute-de-lempire-les-gays-suiveurs-de-tendances/

Dans cet article les faits sont bien exposés. Après avoir énuméré les nombreuses tendances en matière d’art de vivre, de musique et de mode que la communauté gay a pu mettre au goût du jour et au fil des années, Christophe Claudel en vient à une conclusion très pertinente, à savoir que le manque de créativité a poussé ces derniers à se retrancher dans la normalité.
Il est vrai que la différence a toujours constitué un atout de taille pour l’émancipation de l’art. On déploie plus de conviction, on impose ces idées, on se bat avec ténacité pour faire vivre la créativité, SA CREATIVITE!!!
Mais aujourd’hui ce n’est plus le cas. Je ne pense pas que ce dur constat ne touche que la communauté gay, il s’agit d’un véritable problème sociétal.

En effet, la société actuelle nous impose la survie!!! Les foyers croulent sous les dettes, le pouvoir d‘achat n’est plus ce qu’il était et le seul mot d’ordre aujourd’hui est "argent". Mais nous le savons bien l’art et la créativité ne font pas bon ménage avec la rentabilité.

Les nouvelles technologies omniprésentes aujourd’hui ne cessent de gangréner jour après jour notre vie rompant au préalable la communication entre les gens, elles s’attaquent désormais à notre cerveau pour faire de nous de véritables légumes de la connaissance et du savoir.
Il est plus facile aujourd’hui de lancer son appli Facebook que d’ouvrir un livre d’histoire! Il est plus facile dans le bus d’aller sur Grindr que de lire un bon livre. Je le constate tous les jours avec ma sœur qui passe ses journées à liker des statuts FB, faire des selfies tout en s’abrutissant devant les Chtis dans la jet-set, rêvant de surcroit de célébrité.



Telle est la nouvelle génération, dont les fondations reposent non pas sur le développement de soi à travers la créativité, le savoir, mais les rêves!!! Ils sont déjà formatés à être de véritables moutons de cette nouvelle ère dirigée par des holdings de consommation!! DES SUIVEURS!!!

En ce qui concerne le monde de la mode le constat n’est pas tout à fait le même.

Les designers sont toujours là pour faire perdurer l’art de la mode mais c’est l’image de l’art de la mode qui a changé en chacun de nous. En effet, l’apparition de nouveaux magazines dit «de mode» plus abrutis les uns que les autres me sidère!!!!
Ils vous détaillent les looks des starlettes afin que vous puissiez vous habiller comme ELLES pour moins cher (une fois de plus vous vous positionnez en suiveur), vous donnent les dernières idées cadeaux pour les fêtes… Mais on s’en branle!!

Pardonnez-moi l’expression, mais ce que je veux voir, c’est les dernières tendances, les nouveaux designers à suivre, les nouveaux talents, ceux qui feront perdurer la sphère mode. A l’heure actuelle il n’y a que très peu de magasines qui puissent nous proposer cela!!

Des séries modes, très artistiques et bien élaborées qui donnent le ton des tendances et non des silhouettes préfabriquées ready to wear!! Des magazines qui ne vous imposent rien mais qui vous proposent des produits!!!
Aujourd’hui nous n’avons plus le choix!!
On ne réfléchit plus à comment assortir notre ensemble, ou ce que nous voudrions porter. Les "merchandiseurs" de chez Zara s’en sont chargés pour vous, sans même faire preuve d’une quelconque créativité, puisqu’ils ont suivi le book merch dicté par le siège.
C’est d’ailleurs ces gens-là qui vous disent «ouais je bosse dans la mode»!!!
Mais LOL!!

Bref le constat est alarmant car en effet, les gays ne sont plus là pour défendre le peu d’avant-garde qui subsiste sur terre. Ils ont succombé aux louanges de la société suiveuse!! La différence qui était autrefois un atout à laisser place à la desperate housewive qui subsiste en chacun de nous pour enfin vivre le «ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants!!»

Toutefois, Je ne sais pas vous, mais ne trouvez-vous pas que les designers nous envoient des signaux de détresses? Les tendances actuelles ne vous interpellent pas? Blanc, noir, gris lignes droites, basics, oversize pour se cacher, tissus rigides et peu fantaisistes, rien de très folichon en fait.
Les campagnes de pub comme celle d’Alexander Wang pour H&M ou Marc Jacobs par exemple ne vous font-elles pas froid dans le dos? Le monde austère, triste et sombre qui entoure les égéries ne vous rappelle-t-il pas le nôtre?

Observez!

Je crois qu’on vous susurre quelque chose à l’oreille. Faite travailler votre esprit et réagissez il est temps d’affirmer votre mode à vous!!



J. Ford




Hommage à Oscar de la Renta

ModePosted by Artocrate Thu, November 06, 2014 10:22:00
Coucou mes petits chéris, j’espère que ce mois d’attente n’a pas été trop long pour vous !!

Juste au passage avant de débuter ma chronique je voulais remercier et féliciter les Urbains de Minuit pour cette Saint Narcisse exceptionnelle, merci à tout les participants et ceux qui durant une semaine ont su animer Nice!!

Mais pendant que nous fêtions l’art à Nice, d’autres pleuraient la mort d’un grand homme.
En effet, le 20 octobre dernier, la sphère mode a arrêté de tourner et les fashionistas de respirer à l’annonce du décès de Mr Oscar De La Renta terrassé par un cancer à l’âge de 82 ans.

Photo vogue.fr

Une belle vie me diriez-vous!! Oui mais pas assez longue pour ce génie du glamour qui n’a eu au fil des années qu’une seule ligne conductrice: « sublimer la femme ». Aller! On s’installe correctement pour un peu de culture mode!!!

Oscar De La Renta est né un 22 juillet 1932 en République Dominicaine d’un père portoricain et d’une mère dominicaine, il est le seul garçon parmi les sept enfants que compte la famille.
Attiré depuis tout petit par l’art, il décide de quitté son île natale pour étudier la peinture à Madrid où il succombe aux chants des sirènes de la mode.

Très vite il décroche un premier contrat dans une maison de couture et non des moindres celle de Cristobal Balenciaga pour qui il élabore des croquis.

À 25 ans il pose le pied à Paris dont il tombe immédiatement amoureux! C’est avec culot et sans aucune réelle connaissance en couture qu’il décroche le second contrat de sa vie, celui d’assistant couturier d’Antonio Castillo chez Lanvin (non pas les chocolats, bande de goinfres!).
En seulement un mois juste avant le début de son nouveau contrat, Oscar De La Renta appris tous les fondements de la couture confirmant dans la foulée le génie qu’il était.
Comme il l’évoquait souvent à cette période, «je ne savais absolument pas comment draper un tissu» qui au passage, pour piqure de rappel, est un peu l’emblème de la maison Lanvin.

Toujours avec cette rage de réussir Oscar De La Renta se prit à rêver d’Amérique.

Sur les conseils Diana Vreeland, la rédactrice mode la plus connue de l’histoire (prenez votre tablette pour en savoir plus sur cette Dame je n’ai le droit qu’à une page pour ma chronique, sinon la rédac va me démonter!), qu’Oscar devient créateur pour Elizabeth Arden à New York.
Deux ans plus tard en 1965 (date de naissance de la célèbrissime Jacky, ma mère!! Je sais qu’on s’en fout mais je me dis que cela fait donc 49 ans!!!)
la machine Oscar De La Renta était lancée et la première collection de prêt-à-porter sous son propre nom vit le jour.

L’amour qu’il porta au corps féminin à travers ses créations fut payant puisque Jacky, non pas ma mère, mais Kennedy, grande dame et icône mondiale en fit son créateur chouchou !!! Et en grande copieuses, les première dames des USA en firent donc le créateur référence avec en dernière grande cliente tout simplement Michèle Obama.
Vous l’aurez compris le romantisme affiné par une dose d’optimisme à l’image de Carrie Bradshow donnait naissance à de réels chefs d’œuvres portables le plus souvent sur tapis rouge.
Au fils des années et en conservant son empreinte Oscar De La Renta a su constamment surfer sur les vagues loin d’être ringard, il fut omniprésent dans la sphère mode et assidument cité et mis en avant dans la célèbre série TV made in USA « Sex and the City ».
Une grande référence pour nous fashinistas dans l’âme. En même temps vous me direz, le cul et la mode son deux sujets incontournables des brunchs du dimanche!!!! Ce n’est pas pour rien que Nicole Jones s’appelle Nicole Jones (petite sœur de cœur de Samantha Jones cette fashion-nympho que tout le monde adore). Mais revenons à nos moutons!!!

L’amour que lui portent toutes les américaines nous en ferait presque oublier que Mr Oscar De La Renta était originaire de Rep Dom, grand passionné de son île et sans oublier ses racines, le créateur succéda les hommages à travers des créations très colorées et fleuries. Pour preuve son dernier défilé nous rappelle toujours avec romantisme et légèreté la flore très dense qui orne le cœur de cette île.




Là-bas il fit d’ailleurs construire de nombreuses écoles d’art et de design afin d’y laisser une empreinte, mais également pour faire perdurer la créativité et le savoir, deux fondements auxquels il tenait tant.

C’est donc le 20 octobre dernier, avec une énième déclaration d’amour à la femme «Le monde ira partout où les femmes voudrons aller. (…) Ce que les femmes ont accompli dans les cinquante dernières années, j’aurais souhaité que les hommes en fassent de même les cent dernières années» qu’Oscar De La Renta quitta la terre pour rejoindre les plus grandes étoiles.





Be Narcisse mais pas fané.

ModePosted by Artocrate Tue, September 30, 2014 02:12:53
Coucou tout le monde! Ce mois-ci nous fêtons toutes et tous la Saint Narcisse. Comme vous le savez, cette fiesta au nom de l'Art est organisée par nos parrains et marraines les Urbains. Nous allons donc envahir le milieu art-underground de Nice. Nous vous attendons tous cette année pour fêter l’art le samedi 18 octobre pour notre soirée Artonarcise-toi, à l'Atelier 81, La friche, 1 rue Oscar 2 à Nice!!!!!

Pour ceux qui ont lu ma dernière chronique vous avez surement deviné le sujet.

L’heure est GRAVE mes amis comme tous les matins vous passez un certain temps dans la salle de bain, afin de vous préparer à affronter le monde. Mais là le constat est amer! Je me suis aujourd’hui parlé à moi-même.
Et mon autre moi John Bis c’est royalement tapé une barre de rire en voyant ce qu’il avait en face de lui. Mais POURQUOI !!! ??? Quel con cet autre moi !!!

"POURQUOI? Tu oses me dire pourquoi? Regardes-toi tu es couvert de crème antiride et hydratante que tu crois efficace, d’anti cerne, de terra cotta de chez Guerlain que tu as payé une bombe pour ressembler à une orange. Tu veux avoir l’air naturellement frais mais tu bois, tu fumes, et tu dort 4heures par nuit. Tu te couvres de toutes ces merdes qui finalement s’estompent au bout de quelques heures et laisse donc transparaitre ton sale rythme de vie.


Mais penses-tu réellement que ce soit sain? A l’époque, tout cela n’existait pas, mais pourtant les femmes s’entretenaient de manière NATURELLE !!" (Ne me regarde pas comme ça chéri! Tout le monde sais que ta part de féminité est un peu plus poussée que les autres !!)

"TA GUEULLE John Bis !!!"

D’un autre côté, je sais qu’il a raison. J’empoigne la serviette et m’essuie le visage.

" Voilà c’est mieux! En plus toi qui connais la mode, tu devrais savoir que les remèdes beautés et les pratiques d’antan sont au cœur de la tendance. Tu en fais un beau de chroniqueur mode !!"

"RE TAGUEULLE!!"

Je tire la langue et pète mon miroir. (Je sais je suis parfois très violent!)

En effet, ce flash-back sociétaire est marquée par une envie de chacun de revenir aux anciennes valeurs, celles qui nous ont forgé, comme je le disais le mois dernier. Nous ne pouvons nier que nous sommes en quête d’une meilleure hygiène et qualité de vie.


Le capitalisme et le commerce de masse nous ont poussé à l’individualisme et donc à entretenir des secrets. Quand je parles de secrets je penses notamment à ceux confiés par nos anciens en matière de cuisine ou encore de beauté.
Aujourd’hui ils nous sont dévoilés et le «made in soi» occupe une place importante. Fort est de constater que les produits que nous usons quotidiennement nuisent à notre santé. Sans évoquer également le problème de pouvoir d’achat.

Un grand nombre de blogs et web journaux, nous donnent toutes les astuces du passé pour s’entretenir et se vêtir de manière économique, écologique et surtout naturelle. On oublie les colorants et autres matières arrangées, et on met de côté les crèmes antiride miracles cancérigènes !!!
C’est la renaissance des sens.

Nous assistons sans forcément nous en rendre compte à une grosse révolution sociétale. En mettant peu à peu de côté les holdings régisseuses, nous nous tournons vers un commerce artisanal raisonné.
Induisant donc un retour à la créativité personnelle et non dictée, un retour au naturel et non au superficiel.
Un retour au savoir être assumé et non camouflé!!!!
ALLELUIA!!!
Bon il nous reste pas mal de chemin à parcourir mais le processus est enclenché!!!! Alors à vos tablettes, smartphones ou ordis et surfez sur la toile à la recherche de recettes qui fonctionnent et qui ne vous ferons pas de dégâts cutanés!
Et demandez à votre grand-mère qu’elle est la marque de son thé préféré, on sait jamais elle est peut-être détentrice d’infos pratiques existentielles ;)


Des bisous mes chéris et à très vite à La Friche !!!!

John Ford





Next »